Au moins deux éléments de la gendarmerie nationale ont été tués mardi 8 juillet à Ndop, dans le nord-ouest du Cameroun, ont indiqué des sources.

Les gendarmes ont été pris dans une embuscade tendue par des séparatistes alors qu'ils se rendaient à Kumbo pour y exercer leurs fonctions. Plusieurs autres personnes ont été blessées transportées à l'hôpital. Les corps des gendarmes décédés ont également été transportés à la morgue de l'hôpital régional de Bamenda.

Cela fait des morts de plus depuis l’escalade de la crise dite anglophone. Ls autorités administratives, les hommes en tenue les enseignants, frome une cible principale des combattants de l’Etat virtuel de « l’Ambazonie ».

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur