Le général Robert Waffo Wanto, vient d’être convoqué par le tribunal, ceci fait suite à une plainte déposée par l’ambassade du Cameroun à Paris, Christophe Guihou.

L’activiste politique, président du Conseil des Camerounais de la diaspora ( CCD), a été selon les informations, notifié des chefs d’accusation qui pèsent contre lui, après le saccage de l’Ambassade du Cameroun à Paris.

Une cinquantaine de manifestants se présentant comme des opposants au président Paul Biya avaient envahi le 26 janvier dernier l'ambassade du Cameroun à Paris, saccageant notamment des portraits du chef de l'État.

Ces manifestants qui se filmaient en direct sur la plate-forme Facebook ont pénétré dans les locaux de l’ambassade fermée ce jour (samedi), avant d’être évacués par les forces de l’ordre quelques heures plus tard.

Rappelons que l’ambassade avait demandé une protection particulière quatre jours avant l’effraction et que, le jour dit, les forces de l’ordre françaises, occupées par les « gilets jaunes », sont intervenues avec plusieurs heures de retard.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur