Tribunal de première instance de Douala-Bonanjo : Me Michèle Ndoki condamnée à 6 mois de prison en l'absence de ses Avocats

Tribunal de première instance de Douala-Bonanjo : Me Michèle Ndoki condamnée à 6 mois de prison en l'absence de ses Avocats

Maître Michèle NDOKI et une quarantaine de militants du mouvement Pour la renaissance du Cameroun (MRC) condamnés à Douala à 6 mois de prison avec mandat d'arrêt.

La décision a été rendue hier par le tribunal de première instance de Douala-Bonanjo. C'est une condamnation dans le cadre de l'affaire des marches organisées par l'avocate vice présidente des femmes du MRC en octobre 2018.

La décision a été rendue en l'absence des Avocats des personnes qui sont accusées de "co-action de rébellion, apologie de crime, réunions et manifestations illégales.

Le tribunal avait auparavant abandonné les poursuites avant de les reconsidérer plus tard. Les avocats des accusés avaient demandé leur extraction de la prison centrale de Yaoundé où ils sont pour l'essentiel détenus.

Une demande ignorée par le TPI de Douala, à la surprise de Maître Désiré SIKATI l'un des conseils des condamnés qui compte faire opposition de cette décision

 

Gazeti237/237actu

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu