Montage 237actu.com

Le membre du gouvernement invite par ailleurs ce média à rectifier le tir avant qu’il ne soit trop tard.

Paul Atanga Nji voit d’un mauvais œil la nature des débats organisés par certains médias privés basés à Douala, la capitale économique.

Le super chef de terre vient de servir à cet effet une mise en garde. Atanga Nji dit avoir été informé plusieurs fois sur les dérives de plusieurs médias installés dans la ville de Douala. « Je demande une fois de plus aux responsables de ces chaînes de télévision qui organisent sciemment, je dis bien sciemment ces débats qui ont pour but de saper l’action gouvernementale, saper le moral des forces de défense et de sécurité, et de porter un coup à ce projet des grandes opportunités du chef de l’Etat, de rectifier le tir avant qu’il ne soit tard », a averti Paul Atanga Nji, lors d’une réunion de sécurité qu’il a présidée hier à Douala,

Le ministre de l’Administration territorial n’a nommément cité aucun média, mais tout porte à croire que Equinoxe Tv dont on dit donner la « vrai » information au peuple est dans son viseur.

La chaine de Severin Tchounkeu organise des émissions à très forte audience sur pratiquement tous les sujets qui meublent l’actualité camerounaise, avec surtout la participation des acteurs de toutes les sensibilités politiques.

Le jeune analyse politique Claude Wilfried Ekanga voit cette declaration du ministre consécutive à ses dernières intervention par Skype sur ce média .« Au lendemain de mes deux passages via Skype-Vidéo sur la chaîne Équinoxe TV cette semaine, Paul Atanga Nji ( l’homme des faux observateurs de Transparency ) a réuni hier, un cortège de sous-préfets lors d’un discours musclé », croit savoir depuis Berlin Wilfried Ekanga.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur