Manaouda Malachie

Le ministre de la Santé publique, le Dr Manaouda Malachie, vient d'infliger une suspension de 3 mois à Djongmo Daissala, médecin, Directeur de l’hôpital de district de Kaélé, département de Mayo Kani, région de l'extrême nord du Cameroun.

Cette mesure du ministre fait suite au décès de Widiba, nom de cette femme âgée de 38 ans qui selon les sources, est arrivée à l'hôpital de district de Kaele en raison de douleurs de l'accouchement et a trouvé la mort en l’absence des médecins pour lui faire subir une césarienne.

Njongmo Daïssala, écope donc de 3 mois de suspension sans préjudice de poursuites disciplinaire pour manquement grave à la déontologie et à ses obligations professionnelles, selon la note signée hier 9 août par le ministre de la Santé publique.

Cette affaire nous rappelle celle du jeune Bleuriot , mort à l’hôpital de Deido à Douala toujours en raison du manque de soins et négligence de la part du personnel hospitalier. Ci-dessous le c

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur