Robert Mouthe Ambassa (RDPC) « Le ministre Atanga Nji a un style de communication assez agressif »

https://237actu.com/Robert Mouthe Ambassa (RDPC) « Le ministre Atanga Nji a un style de communication assez agressif »
Actualités

Robert Mouthe Ambassa (RDPC) « Le ministre Atanga Nji a un style de communication assez agressif »

Le ministre de l’administration territoriale a tenu une réunion de sécurité à Douala en fin de semaine passée, au cours de laquelle il a clairement accusé certains médias de la ville d’organiser des débats pour « saper l’action gouvernementale, saper le moral des forces de défense et de sécurité ».

Une sortie diversement interprétée au sein l’opinion. Robert Mouthe Ambassa estime que le ministre Paul Atanga Nji est dans son rôle, même si le style communicationnel utilisé est assez violent. Le membre du comité central du RDPC, le parti au pouvoir, reconnait aussi que Paul Atanga Nji n’a pas une emprise directe sur les médias, qui relève de la compétence du ministre de la communication, qui est le garant de l’image de marque du Cameroun à travers ces médias. En revanche, l'homme politique indique que le même ministre peut interférer dans les médias à travers les gouverneurs préfets et sous-préfets. « Ce que le ministre a voulu dire, est que nous sommes dans un contexte de crises et que les médias doivent arrondir les angles sur l’image de marque du Cameroun », déclare-t-il.

Pour Denis Kwebo, le ministre Paul Atanga Nji n’a pas parlé comme un homme d’Etat. « C’est trop prétentieux de la part d’un ministre qui n’est qu’un ministre de la république de s’ériger en donneur de leçon aux hommes de médias», regrette Denis Kwebo, président du syndicat national des journalistes du Cameroun (SNJS).

Le journaliste dans son argumentaire sur radio Balafon, explique que le ministre aurait pu faire appel aux responsables des médias, pour qu’ils prennent eux-mêmes des responsabilités et fassent leur travail tel qu'il se doit. Parce que, dit-il, « le ministre Atanga Nji n’a jamais été journaliste et quand on l’écoute, on doute qu’il ait beaucoup de notions sur le journalisme ».

Pour rappel, en visite de travail dans la capitale économique le 9 août 2019, le ministre Atanga Nji accusant les medias de tentative de déstabilisation a déclaré. « Les autorités administratives ont attiré mon attention plusieurs fois sur les dérives de plusieurs médias installés dans la ville de Douala. Je demande une fois de plus aux responsables de ces chaînes de télévision qui organisent sciemment, je dis bien sciemment ces débats qui ont pour but de saper l’action gouvernementale, saper le moral des forces de défense et de sécurité, et de porter un coup à ce projet des grandes opportunités du chef de l’Etat, de rectifier le tir avant qu’il ne soit tard »,

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu