S;E Paul Biya

Citant la bible dans Romain 13 Verset 1 à 7, le membre du gouvernement rappelle qu’il est dit que les dirigeants sont choisis par Dieu. Raison pour laquelle nous devons prier pour eux, sinon l'on résiste à l'ordre que Dieu a établi.

Paul Atanga Nji est conscient que seule une synergie de prière pourrait sauver le Cameroun qui ne fait que sombrer dans une crise sociopolitique sans précédente.

Jeudi prochain, la communauté chrétienne va célébrer l’Assomption, soit quatre jours seulement après la célébration par la communauté musulmane de l’Aïd el-Kebir. Un moment, selon le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, d’intensifier les prières pour les dirigeants et pour le retour de la paix au Cameroun.

Extrait de ses propos dans l’émission Dimanche midi du 11 août 2019

C’est une tradition. A l'occasion des grandes fêtes. Noël, Pâques, Assomption, les gens prient pour la paix. Au Cameroun, les gens prient beaucoup.

Les musulmans, quand ils veuillent arrêter avec la prière, les catholiques prennent le relais, quand les catholiques arrêtent, les protestants prennent le relais, ensuite les baptistes, etc. Voilà pourquoi le ciel camerounais est hermétiquement fermé au Diable.

Voilà pourquoi le désordre ne peut pas s'installer au Cameroun. Le diable agit entre minuit et 5h du matin. Mais, puisque les gens prient 24h sur 24, voilà pourquoi le diable trouve son waterloo au Cameroun. Quand les prophètes de malheurs font des projections, ça ne marche jamais, parce que le président Paul Biya, il a une dimension très poussée dans sa façon de gérer le Cameroun.

Voilà pourquoi, il est un homme d’Etat, assez pondéré, assez réfléchi. Ceux qui sont à la Mecque ont prié même d’abord pour le président de la République. N'oublions pas que nous avons un devoir impérieux de prier pour nos dirigeants. Le dirigeant est choisi par Dieu.

Dans Romain 13 Verset 1 à 7, il est clairement dit que les dirigeants sont choisis par Dieu. Et nous devons prier pour Dieu et que ceux qui ne prient pas pour les dirigeants, résistent à l'ordre que Dieu a établi, en attirant sur eux les condamnations. Saint Paul avait même dit que, il faut respecter les dirigeants pas par crainte de punition, mais par motif de conscience

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur