Cameroun : l’église catholique de Kumbo ferme ses portes après l’enlèvement d’un membre

Mgr George Nkuo, évêque de Kumbo, a temporairement fermé la paroisse Saint-Paul de Kikaikom, Kumbo, dans le département de Bui de la région Nord-Ouest du Cameroun, après l'enlèvement du curé par les combattants d' « Ambazonie »

Mgr George Nkuo a temporairement fermé les portes de la paroisse Saint-Paul à Kikaikom et emporté le Saint-Sacrement.

Cette décision intervient après l’enlèvement du curé de la paroisse, le révérend Dieudonné Bomye, lorsqu'il se trouvait à son domicile le mardi 6 août 2019 par des combattants séparatistes. Il a ensuite été retenu captif jusqu'au samedi 10 août, date à laquelle ils l'ont libéré.

Des sources affirment qu'il a été kidnappé après avoir exhorté ses chrétiens, à l'église, à envoyer leurs enfants à l'école. L'assistant du prêtre a été également enlevé mais libéré le même jour.

Le révérend Dieudonné Bomye, qui aurait été torturé selon des sources, reçoit des soins depuis sa libération.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur