Richard Bona refuse de venir chanter au Japon devant Paul Biya

Le célèbre bassiste camerounais vivant aux Etats Unis n’a certainement pas encore digéré une demande de visa refusée par le régime alors qu’il voulait venir au pays pour enterrer sa maman.

La star camerounaise ne se produira plus comme prévu devant les invités et autres chefs d’Etats africains attendus au japon dans quelques jours pour la conférence sur le développement de l’Afrique. Et pour cause, la présence du président camerounais Paul Biya à cette grande conférence qui s’ouvre du 27 au 30 août 2019.

Il se trouve aussi que Richard Bona, l’un des meilleurs artistes de la diaspora camerounaise, soutien de Maurice Kamto lors de la présidentielle de 2018, a toujours la dent dure contre ce régime qui lui avait refusé le visa pour venir au Cameroun enterrer sa génitrice dans la dignité comme il aurait voulu

Il faut dire que les rapports entre les thuriféraires du régime en place à Yaoundé et Richard se détériorent au fil du temps. Les premiers indices de ce désamour apparaissent lorsque le président de la République décide d’attribuer une médaille d’officier de l’Ordre et de la valeur à Bona en guise de la reconnaissance de la nation pour l’ensemble de son œuvre artistique qui a permis de faire flotter le drapeau national aux quatre coins de la planète. Mais Bona décline cette reconnaissance.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur