Mutinerie de Kondengui : Cité à comparaitre comme témoin (pour charger Mamadou Mota), George Gilbert Baongla refuse

George Gilbert Baongla

George Gilbert Baongla a simplement opposé une fin de non recevoir lorsqu’il a été cité à comparaître comme témoin dans le procès de la mutinerie de Kondengui.

Le soit disant fils de Paul Biya ne souhaite pas être mêler, même ne serez que comme témoin, de l’émeute qui s’est transformée en mutinerie à la prison centrale de Kondengui 22 juillet dernier.

Sollicité par le ministère public pour donner sa version des faits, George Gilbert Baongla a simplement refusé. « Le président ne témoignera pas à ces procès, dont les chefs d’accusations allégués aux prévenus sont en inadéquation avec les valeurs fondatrices de notre parti », a indiqué Morgan Palmer, vice-président et porte-parole du parti Républicain dont George Gilbert Baongla est le président.

«Le Parti Républicain souhaite continuer à jouer son rôle d’opposition responsable, respectueuse des lois de la république et porteuse d’une parole de proposition utile. Cela est indispensable pour endiguer la crise actuelle que traverse le Cameroun »,a-t-il ajouté dans le même communiqué.

Il se murmure que le témoignage attendu de Gilbert Baongla devait être à charge contre les autres détenus inculpés dans le cadre de cette procédure, notamment Mamadou Mota,1er Vice Président du MRC.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur