Climat socio-politique : Le cardinal Tumi se dit satisfait du discours de Paul Biya

Cardinal Tumi

L’homme de Dieu ne cache pas sa joie après cette sortie du président de la république qui marque officiellement le début du dialogue national dans la recherche des solutions à la crise des régions du Nord-Ouest et Sud-ouest du Cameroun.

« J'ai la ferme conviction à cet égard que le moment est venu de mobiliser toutes les forces positives et constructives de notre pays, à l'intérieur comme dans la diaspora, pour que ce désir devienne une réalité. C'est pourquoi j'ai décidé de convoquer dès la fin du mois en cours, un grand dialogue national », a déclaré vers la fin de son discours le chef de l’Etat. De quoi réjouir le prélat originaire de la région du Nord-Ouest, et initiateur de la Conférence General des anglophones.

« Moi je suis satisfait… », a lancé à chaud le cardinal Tumi, invitant les camerounais à se préparent pour ce rendez-vous qui vise à mettre fin à cette crise socio-politique qui a dégénéré en conflit armé.

L’archevêque émérite de Douala a mentionné que la Conférence générale anglophone qu’il dirige fera des propositions à Joseph Dion Ngute le Premier Ministre.

« Nous avons fait une étude de 400 pages que nous allons lui remettre pour qu’il soit au courant de ce que pensent la majorité des anglophones »,a-t-il indiqué.

Le président Biya a indiqué que ce dialogue sera conduit par le chef du gouvernement, et rassemblera les différentes composantes sociales, y compris des représentants des forces de défense et de sécurité, ainsi que ceux des groupes armés. « Le Premier ministre mènera de larges consultations et des délégations (iront) dans les prochains jours à la rencontre de la diaspora », a-t-il précisé.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur