Georges Gilbert Baongla

Le Premier ministre multiplie les consultations en prélude à ce grand dialogue convoqué par le chef de l’Etat, et qui va s’ouvrir dans quelques jours au Palais des Congrès de Yaoundé.

Si depuis quelques jours plusieurs formations politiques et organisations, arpentent les couloirs de la primature pour soumettre leurs différentes propositions au chef du gouvernement désigné pour diriger les travaux, tel n’est pas encore le cas pour le parti Républicain.

Dans un entretien accordé au site Camer.Be, Morgan Palmer, vice-président, et porte-parole de ce parti politique, indique qu’ils n’ont pas encore été contacté pour des consultations pré-dialogue. Le collaborateur de Gilbert Baongla, souligne pourtant qu’ils ont aussitôt manifesté leur vif intérêt pour ces assises en écrivant au Premier ministre pour lui soumettre une série de propositions pouvant étoffer l'agenda de ces rencontres.

Le parti Républicain a notamment proposé « un minimum de 21 jours d’assises. -7 jours pour l’audit, 7 jours pour les solutions, et 7 jours pour les résolutions finales »

Rappelons que George Gilbert Baongla, président de cette formation politique, est derrière les barreaux depuis le 29 mai 2019, date de son arrestation par des éléments de la police judiciaire et suite à une plainte du PDG Groupe de presse L’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, qui accuse le « fils ainé » du président Biya « d’injures », de « diffamation » et « d’escroquerie »

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur