Palais des Congrès rénové

Les travaux s’ouvrent officiellement au Palais des Congrès de Yaoundé en présence de près d’un millier de délégués venus du Cameroun profond et de la diaspora.

On eut dit que Yaoundé, la capitale politique se préparait le week-end dernier à accueillir un hôte de marque, avec le coup de neuf dans les rues de la ville et particulièrement sur l’itinéraire menant au Palais des Congrès. Plus qu’un seul invité, ce sont les Camerounais venus de toutes les régions et même de la diaspora qui se retrouvent dès ce matin dans le cadre des travaux du Grand dialogue national.

Pour accueillir ces enfants du pays, le lieu de l’événement a subi un autre coup de neuf, avec le drapeau vert – rouge – jaune flottant fièrement au vent. Samedi en début d’après-midi au moment du passage de l’équipe de CT, de multiples ouvriers s’activaient encore : un coup de pinceau par-ci, un coup de balai par-là, avec de nombreuses salles de travaux qui sont déjà prêtes à accueillir les participants à ces travaux qui vont prendre fin vendredi prochain.

Bien visible, la salle de presse avec ses multiples facilités de travail offertes aux hommes et femmes des médias qui seront chargés de relayer cet événement. « Toutes les dispositions ont été prises pour faciliter le travail à la presse qui est un acteur majeur de l’événement», déclare George Ewane, le porte-parole du Grand dialogue.

Sur ce plan, les choses n’ont pas été faites à moitié. Outre la salle de presse, il est aménagé une autre pour les différentes interviews et celle où auront lieu les points de presse de l’organisation. Quant aux délégués à ces assises, ils seront près d’un millier, originaires des dix régions du Cameroun, avec néanmoins une forte prééminence pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, comme nous l’avons également appris du porte-parole des travaux.

La plupart d’entre eux devraient déjà être dans la capitale camerounaise au moment où commencent ces assises. Sur les travaux proprement dits, il faut rappeler qu’ils seront présidés par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute.

Outre la cérémonie solennelle d’ouverture de ce jour, l’essentiel des débats se fera au sein des huit commissions dont les membres seront désignés par les délégués aux travaux. Des commissions au sein desquelles l’on débattra de sujets aussi variés que le bilinguisme et la diversité culturelle, l’éducation, la justice, la reconstruction et le développement, la décentralisation et le développement local, la démobilisation, le désarmement et la réinsertion ainsi que la diaspora. S’agissant des participants à ces travaux, ils sont parlementaires, hommes politiques, leaders d’opinion, intellectuels, opérateurs économiques, représentants de l’autorité traditionnelle, leaders religieux, représentants de la diaspora, ceux des forces de défense et de sécurité, représentants des groupes armés et ceux des victimes de la crise .

 

Cameroon Tribune

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur