Paul et Chantal Biya

La Brigade Anti-Sardinard (BAS) aura certainement de quoi se mettre sous la dent.

Voici encore une autre occasion pour ce mouvement né spontanément au sein des diasporas camerounaises au lendemain du dernier scrutin présidentiel, d’exprimer son hostilité à Paul Biya, annoncé à Lyon en France, pour la 6ème Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui se va se tenir du 09 et 10 octobre 2019.

Après l’annulation de ses nombreux voyages à l’étranger, Paul Biya, sauf changement de derrière minute, pourra s’envoler pour l’Europe, première destination Lyon, en France, où il prendra part à cette importante Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Sauf que le voyage du locataire du Palais d’Etoudi sera loin d’être un long fleuve tranquille. Il risque de faire face à la rigueur de la BAS, qui est déjà à pied d’oeuvre pour l’attendre. Un extrait du programme qui prévoit un entretien entre  Emmanuel Macron et Paul Biya a déjà fuité sur les réseaux sociaux.

Visiblement, le Grand Dialogue National, mais surtout l’arrêt des poursuites contre 333 prisonniers de la crise anglophone et 103 prisonniers de la crise post-électorale, n’a pas suffi pour apaiser les cœurs de ces compatriotes très exigeants.

Paul Biya avait déjà subi les foudres de cette même brigade à son hôtel habituel de Genève, c’était au mois de juin passé. Des éléments de la BAS avaient réussi à faire une incursion dans l’hôtel Intercontinental où il séjournait, avec pour seul objectif de le déloger.

Mais la garde présidentielle avait réussir à faire déjouer l’opération. C’était le premier voyage dePaul Biya à l’étranger après sa réélection pour un septième mandat d’affilé à la tête du pays en octobre 2018.

C’est ainsi que Paul et Chantal Biya, seront obligés de quitter précipitamment la Suisse , destination Yaoundé.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur