La convocation du fils de Samuel Eto’o en août dernier avait suscité une vague de protestation .

Et pour cause, un décret du président camerounais datant de 2014 fait état de ce que les sélections U15 et U17 sont réservés aux joueurs évoluant localement. Finalement, dans le sens de rendre l’équipe plus compétitive, la Fédération camerounaise a rempilé 6 jeunes de l’étranger. Barel Fotso (AS Roma), Enzo Tchato (Montpellier), Jordan Konango (AS Monaco), Aurel Tiki Joël ( Lyon), Bryan Djile Nokoue et Étienne Eto’o (Majorque).

Arrivé sous le feu des projecteurs et conscient de la pression qui sera sienne, le fils de l’ancien capitaine des lions indomptables a rappelé à ses coéquipiers qu’il est un joueur comme les autres. ‪«[…] Même si mon père c’est le grand 9, ne me sentez pas différent de vous, je ne suis rien de plus. Je viens ici pour vous aider et être un plus»‬, a-t-il déclaré au moment de sa présentation.

Le jeune pensionnaire de Majorque a d’ores et déjà assimilé les objectifs du groupe comme l’atteste cette publication instagram accompagné de la phrase espagnole : « déjà concentré avec la sélection ».

Les lionceaux figurent dans le groupe E en compagnie de l’Espagne, du Tadjikistan et de l’argentin. Ils entrent en lice le 28 octobre contre les tadjiks.

 

Lattaquant.com

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur