Les hommes d’affaires d’autres régions du Cameroun décrient d’énormes pertes matérielles et financières à la suite de la tension à Sangmelima, dans la région du sud du Cameroun.

Plusieurs magasins ont été pillés hier par des indigènes du sud du Cameroun pour punir les hommes d’affaires d’autres régions.

Pour rappel, de nouvelles violences ont été observées jeudi matin dans la ville de Sangmelima, département du Dja et Lobo, dans la région du sud du Cameroun, après le tumulte qui a provoqué la panique mercredi à la suite de l’assassinat d’un conducteur de moto.

Cette situation difficile serait causée par l'assaut et l'assassinat d'un mototaximan de la ville. Un groupe de jeunes hommes qui seraient les collègues du défunt, a pris d'assaut le poste de police où l'agresseur présumé était interpellé.

Déployés sur le terrain en nombre, les éléments de sécurité ont tenté de rétablir l'ordre jusqu'à ce qu'il soit à nouveau dégénéré.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur