Certains travailleurs des plantations de la « Cameroon Development Corporation », CDC à Tiko, ont été attaqués mardi par des hommes armés non identifiés, les blessant grièvement.

Les travailleurs ont été attaqués et blessés. Certains se sont fait couper les doigts ou les oreilles… les hommes armés leur accusent d’avoir entrepris leur travail.

Les blessés font l'objet de soins intensifs dans un centre médical de Tiko dans la région du Sud-ouest.

Ce n'est pas la première fois que des hommes armés attaquent des travailleurs dans les plantations de Tiko.

Depuis que la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest est devenue violente, la CDC a été le théâtre des attaques sécessionnistes.

 

 

 

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur