Dans une interview, le jeune entrepreneur Brice Tchakounte, promoteur de la Foire Internationale de Yaoundé (FIYAO), revient sur ce grand rendez-vous d’affaires qui s’ouvre dans un mois.

Monsieur le Directeur comment évolue les préparatifs, à quel niveau êtes-vous pour cette 3ème édition de la Foire Internationale de Yaoundé

Et bien nous sommes à pratiquement un mois et 12 jours environ pour que l’événement se tienne, et tout n’est pas encore bloqué. Mais je peux sur un pourcentage de 100 %, dire que nous sommes à 65%, ceci bien-sûrdur à la conjoncture économique plutôt difficile actuellement au Cameroun. Mais les choses avancent, et puis voilà je peux vous dire que la FIYAO s’annonce très grandiose.

La grande concurrence événementielle qu’on peut observer avec YAFE et bien d’autres ne vous met pas en difficultés ?

Vous savez chaque événement a un but précis, ses objectifs, ses résultats attendus, la cible, les participants et bien d’autres. C’est vrai il y’a plein d’événement en décembre dont l’un des plus important à Yaoundé bien évidement est YAFE. Mais je ne puis faire une comparaison avec YAFE, ou encore le considérer comme étant un challengeur, parce-que ce n’est pas le même objectif, on n’a pas le même but. Et il faut noter également que je travaille avec la Fondation Inter-Progress, organisateur de YAFE pour le succès de la FIYAO 2019. Ce sont eux qui m’apporteront la grande partie des chapiteaux. Dont pour moi ce sont des partenaires prioritaires, qui de par leurs expériences et leurshumilités, nous apprends beaucoup de chose.

Parlant du but de la Foire Internationale de Yaoundé, vous voulez bien nous rappeler s’il vous plaît ?

La promotion de l’entreprenariat jeune, voilà le but principal. Le thème de l’événement est révélateur dans ce sens. << Entreprenariat, économie numérique et économie verte : enjeux et impacts sur la croissance pour un développement durable >>, c’est ça le thème pour cette édition. Plus de 7 000 jeunes ont déjà été mobilisés et nous donnerons le maximum pour apporter un plus dans la vie de ces jeunes, un plus qui facilitera leur migration dans le monde des affaires. La FIYAO c’est aussi la promotion de la culture, et c’est une plateforme de visibilité pour les entreprises, leur permettant de gagner en portefeuille, en clientèle, en notoriété et bien d’autres, car elle rapproche l’offre de la demande.

Whaouh, dont Monsieur Brice TCHAKOUNTE c’est une opportunité pour les jeunes et les entreprises en même temps ?

Pour les jeunes, pour les entreprises, pour les promoteurs culturels, pour les artisans, pour les acteurs du monde culinaire, pour les touristes, bref, tout le monde trouve son compte.

Puisque vous semblez être très proches des jeunes, vous les accompagnez, vous les soutenez, et sachant qu’il est difficile pour des jeunes d’avoir un stand, forcement 12 jours d’événement ça coûte très chères, quelles sont les facilitées que vous les offrez par le biais de la FIYAO ?

C’est vrai 12 jours d’événement ça coûte très chères au comité d’organisation et ses partenaires, c’est beaucoup d’investissements, mais ça n’empêche que voilà on essaye de prendre en compte le contexte actuelle autant que nous pouvons, pour permettre à tout le monde de saisi cette opportunité de se faire connaître, de mettre en avant ses offres et services. C’est dans ce sens que les prix des chapiteaux sont très réduits pour les entreprises. Ils payent pratiquement les ¼ de ce qu’ils devraient normalement payés. Ce qui ne couvre même pas les frais de location des chapiteaux. Avec nos partenaires on essaye de << jonglé>> je préfère dit ça comme cela, pour satisfaire tout le monde. De plus nous les offrons chapiteaux avec planchers, tables et chaises, tout est compris.

 Ces entreprises doivent être fières de vous M. TCHAKOUNTE. Et pour les jeunes ?

Et bien je profite de l’occasion pour l’annoncé officiellement, parce-que ce sont les jeunes qui l’organise pour les jeunes, j’ai pris la décision aujourd’hui de donné à la jeunesse entreprenante et aux promoteurs culturels, les chapiteaux gratuit. Nous prendrons 250 jeunes, qui débourseront à partir d’aujourd’hui jusqu’au 08 Novembre 2019 date de clôture, juste une somme symbolique qui encourage l’initiative. Telles sont les instructions que j’ai laissé au Département Commercial.Nous leur donnerons l’ensemble chapiteaux, table et chaise, pour les 12 jours, gratuitement.

Quelle merveilleuse nouvelle, moi étant également un jeune, je vous dis merci pour ce que vous, l’ACADER et la JUSA faites au quotidien pour la jeunesse. Connaissant les difficultés du contexte actuel, cette nouvelle fera honneur à la population.

Comment faire pour réserver dont son espace car il est clair qu’avec ce genre d’opportunité, les retardataires auront tord

Et bien c’est simple, vous prenez attache avec le département commercial aux numéros 694 324 202 / 674 150 148 ou sur whatSapp au 656 802 030

Merci à vous Monsieur le Directeur, plein de succès pour cette initiative. C’est moi qui vous remercie pour l’interview et pour l’intérêt que vous portez à la réalisation de cette initiative.

Que le Bon Dieu vous bénisse et vous rende au centuple l’accompagnement que vous nous offrez en matière de communication.

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur