Le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bamenda, Vincent Ndumu Nji, a humblement exhorté la population des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest à cesser de commettre des atrocités sur leurs frères et à œuvrer pour le retour à la normale. 

S'exprimant lors de la cérémonie d'installation du prefet nouvellement nommé au departement de la Mezam, Vincen Ndumu s'est mis à genoux et a prié la population, en particulier les combattants séparatistes, de demander la paix.

«Je me mets à genoux et je prie la population, nos frères du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, nous avons tué nos propres enfants, nous avons souffert, nous avons privé nos enfants d'aller à l'école, nous avons brûlé de nombreuses maisons. Quel que soit le problème, pensons à nous comme des êtres humains », a déclaré Vincent Ndumu en Pidgin.

Dans le but d'inciter la population à le raisonner, Vincent Ndumu a fait un retour en arrière sur l'atmosphère qui régnait dans la région avant la crise.

Le temps est venu pour nous de mettre Dieu dans nos cœurs et d'oublier tous ces problèmes, le gouvernement les réglera, même s'ils ne résolvent pas tous les problèmes, ce n'est pas une raison suffisante pour nous de nous suicider, de tuer des êtres humains bien qu’il s’agisse de vaches en route pour l’abattoir… » a-t-il poursuivit

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur