Inoni Ephraim, est interné depuis hier vendredi 25 octobre aux urgences dans un hôpital en France.

L’état de santé de l’ancien chef du gouvernement camerounais n’a cessé de se détériorer depuis la mutinerie du 22 juillet 2019 à la prison centrale de Kondengui. Jour où il a reçu des coups et des blessures à la tête.

Il avait été prémièrement interné dans une clinique de la capitale politique. Inoni Ephraim, selon les sources, avait par la suite formulé une demande d’évacuation sanitaire au président Paul Biya. Il avait motivé sa requête par le désir de recevoir des soins plus appropriés.

Inoni Ephraïm est au cachot depuis 2012. Il a occupé les fonctions de Premier ministre du Cameroun de 2004 à 2009.

Arrêté le 17 avril 2012 pour « malversation financières », Il sera condamné à 20 ans de prison en 2013, dans le cadre d'une transaction pour le compte de l’ex-compagnie aérienne camerounaise Cameroun Airlines.

Une autorisation qui intervient quelques mois après le cas Yves Michel Fotos, évacué lui aussi pour des raisons de Santé. D’autres prisonniers de l’Opération Epervier attendent également un bon de sortir, à l’instar de Gervais Mendo Ze, Iya Mohammed, Marafa Hamidou Yaya, Polycarpe Abah Abah, Urbain Olanguena Awono, ou encore Adamou Vamoulké,

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur