Anicet Ekane

Anicet Ekane ve veut pas qu’on accuse le MRC d’un repli identitaire, à coloration Bamiléké, l’ethnie à laquelle appartient son président national, le professeur Maurice Kamto.

Cet homme politique était ce matin sur ABK, une radio privée de Douala. Interpellé à donner son avis sur les accusations tribales portées sur le MRC, Anicet Ekane s’est montré clair. Selon lui, la base du MRC n’est pas tribaliste. Et si on lui fait ce procès aujourd'hui, « c’est simplement parce que le parti s’est construit autour des originaire d’une région (Ouest) », remarque le Président du Mouvement Africain pour la Nouvelle Indépendance et la Démocratie (Manidem).

Anicet Akane soutient dans son argumentaire que les militants du MRC ne sont pas plus tribalistes que les militants des autres partis politiques.

Cependant, il  affirme que quand on veut diriger le pays, on ne doit pas construire sa politique autour d'une seule  région.

Au sujet de la « déchirure » entre Paul Eric Kingue et le MRC, Anicet Ekane fait savoir que c’était prévisible. Il explique que ce qui fait le propre d’une coalition c’est le ciment politique et idéologique, « Quand il n’a pas de ciment et des idéologies, on arrive à des situations pareilles », D'ailleurs, Anicet Ekani pense qu'on  doit  « toujours  avoir des possibilités de sortir d’une alliance lorsqu’on ne trouve pas son compte ».

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur