La raison évoquée par l’autorité dans son communiqué pour justifier cette décision est: « menace de trouble à l’ordre public »,

Le parti de Maurice Kamto ne va plus organiser son meeting comme prévu pour le vendredi 1er novembre au stade municipal d’Ebolowa. Le récépissé y relatif avait pourtant été délivré par Obam André Francis, sous-préfet de l’arrondissement d'Ebolowa.

Au cours de cette manifestation, le MRC projetait faire la présentation et installation de ses nouveaux militants, candidats aux élections locales dans le Sud, notamment Sam Severin Ango, l’ancien porte-parole des candidats Akere Muna et Franfkin Ndifor lors du scrutin présidentiel d’octobre, qui vient de rejoindre le train de la renaissance.

Le sous-préfet d’Ebolowa redoute désormais les affrontements entre militants du MRC et ceux du RDPC, autorisés aussi à manifester le même jour dans le même lieu. 

Lire son communiqué

74209843_2745600345463690_9108980096936443904_n.jpg

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur