Maurice Kamto

Le leader du MRC, Maurice Kamto, projette organiser deux grands meetings, les 2 et 9 novembre, respectivement à Yaoundé la capitale politique et Douala, la capitale économique, ceci dans le cadre sa première tournée nationale après sa libération de la prison, où il a passé 9 mois.

Hier au siège de son parti à Odza à Yaoundé, où il a rendu hommage aux populations de la ville de Bafoussam, victime d'une catastrophe survenue au quartier Gouache, Maurice Kamto, a réitéré qu’il tiendra bel et bien ses meetings au dates susmentionnées, même s’il faut qu’il retourne en prison.

Difficile pour l'heure de savoir si les autorités administratives pourraient délivrer au juriste-politicien les récépissés de déclaration de manifestation publique.

Rappelons que le sous-préfet d’Ebolowa, a interdit le meeting du MRC du 1er novembre. Meeting pourtant autorisé par le même sous-préfet 24 heures plus tôt.

« Ce qui participe d'une malheureuse volonté affichée de désintégration de l'unité et de la cohésion nationale », analyse Me Christian Ntimbane Bomo.

« je me désolidarise de cet acte dont l'immaturité démontre que les manipulateurs politiques veulent catégoriser l'homme du Sud forcément comme un militant du RDPC », ajoure l’avocat au barreau de Paris.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur