Image d’illustration

Le faux sinistré s’est fait passer pour un membre de la famille des victimes.

Cette information est du journal Mutations. Selon notre confrère Robert Nkaké qui signe l’artcle, Un individu «mal intentionné» et dont l’identité n’est pas encore connue, a voulu profiter des circonstances éprouvantes du drame de Gouaché pour se faire de l’argent. Malheureusement, il sera appréhendé le week-end du 1er novembre dernier, par les éléments des forces de sécurité.

D’après les informations recueillies par le tabloïde, cet homme, la quarantaine entamée, se faisait passer pour un propriétaire d’une des maisons qui se seraient détruites, avec ses quatre enfants. Tous ayant perdu la vie.

Apres moult vérifications, l’on découvrira alors que l’homme en question n’est qu'un usurpateur. D’autres indiscrétions, ecrit le journal, révèlent qu’il est un présumé malfrat, très réputé dans la ville de Bafoussam, et qui sillonne régulièrement le quartier sinistré. L’incriminé est placé en garde à vue, pour exploitation.

Sur le site, en plus de cette histoire de tentative d’escroquerie des bonnes affaires se tissent autour de ce glissement de terrain survenu dans la nuit du 28 au 29 octobre dernier, apprend-on toujours de Mutations. A cause du piteux état de la route qui mène au lieu du drame, il faut débourser environ 500 Fcfa, pour y accéder, selon le lieu où l’on se trouve. Surtout que cet endroit, devenu un véritable lieu de pèlerinage, ne désemplit pas. Des visiteurs y vont à une fréquence, régulière et routinière.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur