C’est avec humour que le banquier Herve Emmanuel Nkom s’est invité au clash qui oppose Paul Eric Kingue à Célestin Djamen depuis leur libération de prison.

Ces amis politiques ne s’entendent plus. Tout est parti d’une sortie médiatique dans laquelle Paul Eric Kingué, allié de Maurice Kamto, reproche au directoire du MRC de vendre les postes dans son bastion politique, le Moungo. Plus grave, il laissera entendre qu’il a tontiné pour le MRC et il est désormais temps que ce parti lui retourne l’ascenseur.

Autrement dit, hors de question que ses militants du MPCN soient en compétition avec ceux du MRC lors des éléctions locales dans le département du Moungo qu’il dit être son pré carré politique. « Je dis à Monsieur Maurice Kamto de ne pas tomber dans ce piège parce que je n’accepterai pas et jamais que le MRC ne fasse concurrence dans le Mongo », va-t-il avertir avec energie.

Avant d’ajouter : « J’ai risqué ma vie pour Kamto, j’ai été son directeur de campagne, j’ai passé 9 mois de ma vie en prison pour lui, j’ai risqué la peine de mort pour lui. J’exige de lui de me rendre la pareille…J’exhorte donc mon partenaire politique à faire preuve de bonne foi et de sagesse ».

Le directoire national du MRC ne va pas songer réagir de façon officielle sur les déclarations controversées de Paul Eric Kingue, mais Célestin Djamen va clairement indiquer au cours d'une émission radio que le Moungo n’est la chasse gardée de personne.

Bien plus, le secrétaire National du MRC en charge des droits de l'Homme et de la gouvernance, demandera à Paul Eric Kingue d’aller plutôt mesurer sa force sur le terrain politique : « Si M. Paul Éric Kingue veut absolument montrer qu’il est plus puissant que le MRC,… Qu’il aille aux élections, qu’il présente une liste et on verra bien qui va gagner. Le tigre ne proclame pas sa tigritude, il attrape sa proie. Il la mange », va-t-il lancer.

Suffisant pour faire sortir une nouvelle fois de ses gonds l’ancien directeur de campagne de Maurice Kamto, et ex maire de la commune de Njombé Penja.

Sur les réseaux sociaux, il va jeter d’autres piques sur Célestin Djamen, qui a manifesté son envie d’être maire pour le compte du MRC. « Sauvez Djamen, il est chômeur, son premier job sera maire…Terrible. La recherche de l’investiture le rend fou ».

76656168_439005760088812_4990715391945736192_n.jpg

Sur ABK radio, Hervé Emmanuel Nkom, qui vient d’être nommé coordonnateur du stade de Bepanda où se jouera le CHAN au mois d'avril, lance un appel à toutes les personnes qui sont susceptibles de l’accompagner dans cette mission. Du coup, il pense à Célestin Djamen le « chômeur » de Paul Eric, il se propose alors de lui trouver un boulot : « Je compte sur Célestin Djamen pour m’accompagner dans cette mission parce qu’il paraît qu’il est actuellement sans emploi. il doit rejondre le comité pour eviter les manifestations de troubles à l'odre public», va-t-il déclarer avec humour.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur