Maurice Kamto jeté de nouveau dans l’eau chaude de Vision 4.

Sur le plateau de l’émission Club d’Elites ce matin, Ernest Obama et ses invités ont collé un commentaire sur la visite de Maurice Kamto à Bafoussam.

Accueilli en grande pompe et en héro le Jeudi 7 novembre dès son arrivée dans cette ville chef-lieu de la région de l’Ouest, le leader du MRC s’y était rendu pour soutenir et consoler les familles des victimes de la catastrophe de Gouache.

Rendu à la place des fêtes de Bafoussam deux jours plus tard pour la cérémonie officielle des obsèques, Maurice Kamto s’est de nouveau offert un bain de foule, constitué de ses partisans qui scandaient des chants qui lui sont favorables.

Ernest Obama est de ceux qui pensent que Maurice Kamto a profité du drame de Goauché pour se faire une santé politique. Sur le plateau de son émission, Club d’Elites, le directeur général de Vision 4 télé fait remarquer que Maurice Kamto, lors de cette cérémonie funèbre avait ses mains en l'air, « comme s'il était dans une célébration qui était aux antipodes du deuil ».

Owana Nguini, semble indiquer que Maurice Kamto n’était pas suffisamment affecté par les morts de Gouache « Quand il y a un drame de ce type, ce qui doit primer c'est la compassion », souligne-t-il. Le socio politiste assimile donc la présence de Maurice Kamto à Bafoussam comme « une opération publicitaire ». « Les politiciens qui ont profité de cette occasion pour faire le test de popularité était complètement décalé. Et très clairement le président du MRC fait la politique du croque-mort », s’insurge le coordinateur scientifique de la Fondation Paul Ango Ela.

L’autre habitué de cette grande messe du dimanche sur la chaine télé basée à Nsam, est Dieudonné Essomba. L’ingénieur statisticien et observateur politique ne fait pas l’économie de son énergie quand il faut tirer et démolir le MRC et son leader. Selon lui, le parti de Maurice Kamto affiche « clairement  une démarche de repli tribal ».

Le consultant à Vision 4 explique que Maurice Kamto et ses militants « n'arrivent plus à en sortir, car ils sont tombés dans le piège du RDPC qui est maître dans ce jeu là ».

Anne Feconde Noah présente aussi sur le plateau de Club d’Elites, se montre quant à elle beaucoup plus mesurée « Maurice Kamto ne peut pas empêcher à la population de lui manifester sa sympathie..Nous ne pouvons pas empêcher a la population de réagir spontanément », commente celle qui porte la parole de Cabral Libii, président national, Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (PCRN)

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur