De hauts responsables du gouvernement intérimaire de la république fictive de l’Ambazonie ont eu des discussions « très intenses » avec Tibor Nagy, secrétaire d’Etat américain pour les questions africaines.

Le diplomate s'est entretenu avec l'avocat Harmony Bobga et Victorine Bolinga, deux émissaires de Sisiku Ayuk Tabe, et les a rassurés sur l'engagement des États-Unis à trouver des solutions durables au conflit entre les deux antagonistes, rapporte Cameroon Intelligence Report, un site d’information proche de la république chimérique.

Un peu plus tôt lors d’une audition parlementaire à Washington, le diplomate américain a appelé à un « vrai dialogue» et à un « transfert de pouvoir» vers les régions anglophones du Cameroun, estimant que la réponse militaire privilégiée par le gouvernement ne faisait que renforcer les séparatistes. « La vérité, c’est qu’il n’y aura pas de victoire militaire » au conflit qui oppose les indépendantistes anglophones à l’armée dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, a ajouté Tibor Nagy, avant de déplorer que « Chaque jour, davantage de Camerounais, qui étaient probablement au départ des Camerounais très loyalistes, commencent à se dire que la sécession est peut-être la bonne solution».

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur