Maurice Kamto

Ce cadeau selon les militants du MRC, doit être en signe de reconnaissance pour le combat que mène Maurice Kamto, pour la libération du peuple Camerounais.

Maurice Kamto vient d’annoncer que son parti le MRC ne prendrait pas part au double scrutin de février 2020. L’annonce de l’opposant intervient dans un contexte bien particulier pour la vie politique du Cameroun.

L’avocat-politicien, non seulement évoque la crise meurtrière dans les régions anglophones pour justifier cette position, mais aussi l’absence d’un code électoral consensuel.

Une décision pleine de sagesse, saluée par les fidèles de Maurice Kamto, qui n’ont pas trouvé mieux que d’écrire un ouvrage à lui consacré et intitulé « MAURICE KAMTO, GUIDE DE LA REVOLUTION PAR LA PENSÉE ET LA PLUME " DE LA RÉSISTANCE A LA LIBERTÉ ». « Je me porte volontaire pour coordonner la rédaction, l'édition et la parution de cet ouvrage dédié au Professeur Maurice Kamto », a écrit Me Roland Dieuwou, avocat au barreau du Cameroun, et militant engagé du MRC. « Vos contributions sont bienvenus à l'adresse [email protected] Ça pourrait bien être un cadeau de fin d'année au Président Élu»,a-t-il ajouté.

Pour mémoire, pendant sept années, Maurice Kamto a assuré les fonctions de ministre délégué auprès du ministre la justice au sein même du gouvernement nommé par Paul Biya.

Sa démission de ses fonctions gouvernementales en 2011, suivie de la création du MRC en 2012, offre peut-être un début d’explication au traitement dont il est aujourd’hui victime. Plus sûrement encore le fait qu’il ait revendiqué sa victoire au lendemain de l’élection présidentielle d’octobre 2018, avant d’être arrêté et jeté en prison où il a passé 9 mois au cotés de ses alliés politiques et certains de ses partisans.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur