DG ENEO

Avec la venue du Français Eric Mansuy à la tête d’Eneo, de nombreuses indiscrétions voient en cela le départ d’Actis

Après un conseil d’administration tenu le 28 novembre dernier dans la capitale camerounaise, Eneo, contrôlé par le fonds d’investissement britannique Actis, a annoncé la nomination du Français Eric Mansuy au poste de directeur général (DG) de cette compagnie d’électricité. Celui là même qui était avant cette nomination directeur général adjoint en charge de la distribution et du commerce qui remplace à ce poste le Camerounais Joël Nana Kontchou.

Cette nomination a surtout eu le mérite de ranimer les supputations sur l’éventuelle cession des actifs détenus par le fonds d’investissement britannique Actis, dans le capital d’Eneo. Les tractations autour de cette cession d’actifs, qui semble devenir plus que probable au regard de certains évènements, ont récemment été révélées par la presse internationale.

Selon certains observateurs, ce projet de départ d’Actis intéresserait particulièrement le groupe Électricité de France (EDF). À en croire les tenants de cette thèse, les négociations, qui seraient mêmes très avancées entre Actis et EDF, auraient véritablement pris forme en janvier 2019, avec la nomination d’Eric Mansuy comme DGA d’Eneo. Ce produit de l’Institut polytechnique de Grenoble occupait jusque-là le poste d’International Project Director à EDF.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur