Paul Eric a de nouveau tiré (indirectement) sur Maurice Kamto.

Tout part d’une sortie facebook dans laquelle un influencer web, se faisant appeler Nzui Manto, et citant « les services secrets de la résistance », révèle qu’un ancien membre de la coalition autour de Maurice Kamto (Paul Eric Kingue Ndlr) avait « rencontré Grégoire owona en catimini juste après sa sortie de prison », ceci dans le but de saper la résistance que mène Maurice Kamto pour la libération du peuple camerounais. « Plusieurs éléments démontrent à merveille l'imposture et la traîtrise de l'ancien maire de Pendja qui en vérité n'a jamais été éloigné du Rdpc,il était un missionnaire du régime au sein de la coalition», soutient Nzui Manto dans son post abondamment partagé et commenté.

« Pour la petite histoire, un membre de la coalition l'avait surpris en prison entrain de discuter avec Louis Paul Motaze au téléphone, lorsqu’il s'était rendu compte il marmonnait les mots au bout des lèvres. Il ya de cela une semaine les deux individus se sont rencontrés. Il avait reçu comme consigne de trahir la coalition et comme salaire il lui était assuré une victoire dans le Moungo et le payement de ses milliards remportés lors du procès l'opposant à l'état du Cameroun. Tels sont le prix de sa traîtrise», poursuit-il.

Une sortie qui  fait réagir de façon laconique l’intéressé « Faire des liste vous dépasse, PEK (Paul Eric Kingue) devient votre cible…Vous parlez de quelqu’un que je n’ai jamais vu nulle part»,  réplique Paul Eric Kingue sur sa page facebook.

Suffisant pour faire sortir Boris Bertolt des gonds, l’autre activiste et fervent défenseur de Maurice Kamto « Depuis des semaines je me suis tu sur toi. Toi et moi on se connaît bien. Et tu sais que je sais que tu es un bandit. J’avais déjà dit en janvier c’est à dire avant les arrestations que tu es dangereux. Si tu continues je vais mettre dehors ce que toi même tu sais. Faire les listes dépasse Kamto? N’importe quoi. Comme tu bavardes trop là bavarde encore!!! » avertit-il.

 

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur