KAH WALLA

Après le PCRN de Cabral LIBII, le SDF de Ni John Fru Ndi et le MRC de Maurice Kamto qui a déjà annoncé sa non participation, c’est autour du « Cameroon People's party » de s’y mettre et menace de boycotter le double scrutin de février prochain .

Pour elle et parlant au nom du Cpp, le scrutin manque de crédibilité, vu le poids des représentants du parti au pouvoir, le RDPC, dans les instances chargées d’encadrer les scrutins, notamment la Commission électorale.

Aussi, elle évoque l’impossibilité de faire campagne dans les régions anglophones, où le conflit ne s’achève toujours pas, ainsi que dans la région frontalière avec le Nigeria, en proie au terrorisme de Boko Haram.Elle estime que le contexte actuel du Cameroun ne permet pas de tenir un scrutin du tout.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur