BUDGET

C’est une première. Depuis presque 10 ans, le budget n’a pas connu une aussi grande baisse pour se retrouver à -260 milliards de FCFA en 2020.

On remonte en 2008, pour voir le budget franchir la barre des 2000 milliards de FCFA, le budget de l’État du Cameroun n’a plus jamais connu de baisse. A contrario, au fil des années budgétaires, cette enveloppe n’a cessé d’augmenter, atteignant plus de 5000 milliards de FCFA au cours de l’exercice 2019, au terme d’un collectif budgétaire décidé par le chef de l’État au mois de mai.

Mais, pour le compte de l’année 2020, l’enveloppe budgétaire, proposée par le gouvernement et actuellement en examen à l’Assemblée nationale, s’élève à 4951,7 milliards de FCFA, contre 5212 milliards de FCFA l’année dernière. En attendant son adoption par le Parlement, cette enveloppe révèle d’ores et déjà une baisse de 260 milliards de FCFA sur une période d’un an.

Si il faut soulever que c’est la première fois depuis au moins 10 ans que le budget de l’État est en baisse au Cameroun, la proportion de la baisse est l’une des plus importantes des deux dernières décennies. Ce rétrécissement de l’enveloppe budgétaire de l’État camerounais, bien que réaliste au regard de l’environnement socio-économique du pays, augure surtout d’une année 2020 économiquement grincheux. Pour etre plus explicite, la croissance économique en 2020 ne devrait pas s’éloigner des 3,9% annoncé par le FMI pour le compte de l’année 2019 (contre 4,1% en 2018).

L’arrêt de la raffinerie publique Sonara, qui contraint le pays à l’importation massive des produits pétroliers finis, et les dépenses sécuritaires visant à restaurer la paix dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, sont pour une grande part les principales raison de ce blackout de la croissance économique camerounaise l’année prochaine.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur