Le Social democratic front (SDF) menace de boycotter les élections si la paix ne revenait pas dans les régions du Nord-Ouest Sud-ouest.

En effet, le parti de Ni John Fru Ndi continue de subordonner sa participation, au double scrutin de fevrier 2020 à la fin de la crise dans les régions anglophones. « S’il ya un seul mort pendant les votes dans le Sud-ouest et Nord-Ouest, Paul Biya portera responsabilité », a averti Joshua Osih, premier vice président du parti de la Balance,

«Il (Paul Biya) est le chef des armées et il devrait tout faire pour arrêter cette crise avant le vote», a-t-il ajouté.

Ce qui, aux yeux de plusieurs observateurs n’est que de l’utopie. L’on se demande bien comment mettre fin à cette guerre en 2 mois, alors même que les résolutions du grand dialogue national n’ont jamais été appliquées.

En outre, le député SDF Wouri-Centre, soutient que c’est une bonne chose d’aller aux élections, car l’occasion est ainsi donnée au peuple d’infliger un vote sanction à ceux qui n’ont pas pu résoudre ce conflit qui déchire le pays. « Je dis chers compatriotes, allons au vote en 2020 car c'est la solution à la crise anglophone et à la reconstruction de notre pays », exhorte le parlementaire.

« Nous invitons tout les camerounais et nos sympathisants à se rendre massivement aux urnes pour nous voter pour qu'on fait partir monsieur Biya», note-t-il.

Cabral Libii, lui aussi continue d’entretenir le doute sur la participation de son parti. Dans une déclaration à la presse, le candidat classé 3e à la présidentielle 2018, derrière Maurice Kamto et Paul Biya, a demandé à ELECAM d’accorder, à titre exceptionnel, un délai de 15 jours aux candidats n’ayant pas pu finir avec la constitution des dossiers. Une requête qui a été rejetée. « Le gouvernement estime que la requête formulée par certains partis politiques pour une prorogation des délais de constitution des dossiers de candidature est impossible au regard de la loi… j’ai envie de rire. Ce n’est pas un jeu d’enfant », avait répondu le ministre de l’Administration Territoriale Paul Atanga Nji.

Pour ce double scrutin, rappelons que le MRC de Maurice KAMTO a déjà annoncé lui qu'il n'y participerait pas. Même position pour le Cameroun Peoples' Party de Kah Walla.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur