Jean Njeuga

Jean Njeuga entend mener une véritable  croisade contre les maisons en carabotes, si jamais il porté à la tête de l’exécutif municipal de Douala 2e.

L’on se souvient encore de cet homme politique. Il était l’un des candidats à l’élection présidentielle d’octobre 2011, et avait le plus surpris les camerounais par ses propos et ses promesses. En passant par la santé, l’éducation, électricité, Jean Njeunga, laissait entendre que tout sera gratuit dès qu’il prendra le pouvoir.

8 ans plus tard, cet ancien de l’Eglise protestante, candidat classé 16e à la présidentielle de 2011 avec 0,19%, dit avoir renoncé à son rêve, celui de s’installer dans le fauteuil au palais d’Etoudi. Il dit vouloir servir autrement le pays. Devenir un magistrat municipal, pour enfin engager l’implémentation de sa vision pour le développement.

Jean Njeuga était ce matin sur ABK radio. Face à Luc Ngatcha, ce candidat à la mairie de Douala 2e pour le compte du double scrutin de février prochain, a levé un pan de voile de son projet de société.

Cet homme de « TERREUNG », président du Front Uni du Cameroun (FUC), a dit vouloir, s’il est élu maire, faire de Douala 2e un « petit Paris ».

Il a surtout affirmé et à la surprise générale, qu’il fera détruire dès son arrivée, toutes les maisons construites en matériaux provisoires. Bien entendu comme une véritable croisade qu’il va lancer contre les maisons dites en carabottes.

Comme politique, Jean Njeuga explique sans convaincre qu’il discutera avec les propriétaires de ces différentes maisons pour les détruire afin de les remplacer par des maisons en étages : «On pourra construire 4 à 5 niveaux et remettre à chaque propriétaires 2 niveau, le reste pour le compte de la mairie », a-t-il dit, indiquant que c’est une politique qui a parfaitement fonctionné en Iran.

Mais pour y arriver, Jean Njeuga doit challenger pour cette même commune certains acteurs bien connus du landernau politique, à l’instar de Denise Fampou, Maire sortant, Banda Kani, ou encore Jean Robert Wafo du SDF.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur