Cet enseignant de l’IRIC s’est livré à cœur ouvert en début de cette nouvelle année aux camerounais. Tout en parlant de sa vie privée et de son combat politique nous apprendrons que le Biyaiste est un homme qui a intégré la lutte dès l’âge de 19 ans et a toujours brillé par ses efforts personnels avec pour preuve son parcours académique couronné par deux doctorats. Il espère toutefois être récompensé un jour pour son engagement politique.

Sa plus grande frustration reste le comportement mafieux des ses camarades de partis qui ont réussi à détourner complètement le projet politique de son champion pour instaurer un vrai réseau de clientélisme caractérisé par une incompétence et un détournement de denier public sans précédent.

Il a aussi révélé avoir eu son défunt compagnon de lutte Charles Ateba Eyené en rêve qui continue à se remuer dans sa tombe pour ses prédictions au sujet du Cameroun notamment la guerre qui sévit sur le territoire national ainsi que la haine tribale que l’élite a réussi à installer au sein de la population.

Le grand scoop sera réservé au MRC. Nous apprendrons que ce parti a été créé par quatre grands experts le professeur Mathias Owona Nguini, le professeur Claude Abe, Olivier Bilé, Charlemagne lui-même avec le professeur Fogué aux côtés. Nous apprendrons également qu’il s’est formellement opposé à l’embastillement du professeur Kamto malheureusement, les ténors de son parti sont restés sourds. Il reconnait en Monsieur Kamto le messie de notre temps parce qu’il a permis à son mentor de comprendre que ses collaborateurs étaient incompétents. Il préconise d’ailleurs que le gouvernement doit discuter avec ce pape du droit parce que non seulement il a fait un score appréciable aux élections mais aussi a quelque chose d’exceptionnel pour fédérer l’adhésion populaire même comme son centre granitique reste l’Ouest du Cameroun. S’il déclare que le président Kamto a fait de Monsieur Paul Biya son problème personnel, il n’en demeure pas moins que lui Messanga a fait des collaborateurs de Paul Biya son affaire personnelle aussi.

 

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur