Le ministre Momo dit être très présent sur les réseaux sociaux pour combattre le front tribal ethnofaciste

Paul Biya avait prescrit à ses ministres une présence accrue sur les réseaux sociaux. Jean De Dieu Momo est incontestablement l’un qui s’illustre le plus.

L’ancien opposant qui a rejoint le régime qu’il pourfendait il ya un peu plus d’un an, n’est pas sur les réseaux sociaux justes pour des « j’aime ». Une mission lui a été bien assignée, combattre et neutraliser le front tribal ethnofaciste qui met à mal notre vivre ensemble et tue notre conscience nationale.

Le président national du Paddec explique dans une sortie Facebook qu' il y a deux principaux fronts hostiles au gouvernement de notre pays : le front des séparatistes Ambazoniens qui opèrent en brousse, massacrent le peuple et détruit économie. « Le Ministre Atanga Nji s’occupe de les combattre avec nos forces de défenses et de sécurité, sous la supervision personnelle du Premier Ministre, Chef du Gouvernement», informe-t-il.

Ensuite, poursuit Fo'o Dzakeutonpoug, il ya un autre front, celui ethnofaciste, qui opère essentiellement sur les réseaux sociaux « Je m’occupe personnellement de celui-là, ayant été nourri à la même mamelle dans le Zombiland. (cumulativement avec mes fonctions traditionnelles). C’est donc ma tasse de thé ainsi que celle des compatriotes Republicains qui les combattent aussi férocement», déclare-t-il.

« Les autres ministres s’occupent, chacun en ce qui le concerne, de la Santé, du développement et de la démocratie de notre pays. Et le Cameroun reste debout et avance», conclut-il.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur