Le président Biya vient d’ordonner le déploiement de 350 officiers de la gendarmerie nationale dans la région du Sud-ouest en vue de sécuriser le double scrutin législatif et municipal du 9 février 2020.

Les 350 hommes en tenues doivent renforcer les troupes en place, ceci en prélude aux élections législatives et municipales, dans la région dans le Sud-ouest, en proie aux velléités sécessionnistes.

Selon les sources, un contingent de 350 gendarmes est arrivé ce mardi 7 janvier 2020 à Buea, à bord de 14 camions militaires et d’un bus, ils ont été accueillis par le colonel Henri Mbouzikeu Tchinda, commandant de la légion de gendarmerie du Sud-ouest. «Je suis venu personnellement vous souhaiter la bienvenue. Je souhaite que cette mission se déroule dans le respect des droits des citoyens», a déclaré l’officier supérieur.

Ils vont renforcer les effectifs en vue d’assurer la sécurité avant, pendant et après les prochaines élections des députés et des maires. Un double scrutin au sujet duquel des groupes séparatistes ont déjà lancé des menaces d’attaques en cas de mobilisation des électeurs. «La hiérarchie tient à ce que les élections se déroulent dans les conditions optimales de sécurité dans chacune des circonscriptions électorales», indique le colonel Mbouzikeu Tchinda.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur