© Photo : ACME Cameroun

Ce dimanche 15 mai 2016 aurait été tragique pour les populations de la ville universitaire DSCHANG alors que la fête de la pentecôte battait son plein avec la célébration des baptêmes.

Les corps d’un jeune homme et celui de sa sœur découverts raide dans une mini-cité aux premières heures de la matinée.

Le quartier LEFOCK au lieudit derrière ancienne gare routière de DSCHANG vient d’être le théâtre d’une découverte macabre de deux corps sans vie d’un jeune homme et celui de sa sœur ainée dans cette mini-cité constitué de dépendance en studio.

En effet, le nommé FONGANG LOIC et sa sœur MAYA MIREILLE âgés respectivement de 18 et 26 ans auraient succombés aux fumées toxiques produites par ce four à charbon resté allumé durant toute la nuit dans la maison alors que les portes et fenêtres étaient hermétiquement fermées.

Ces membres de la famille de KENGNE BALBINE propriétaires des lieux venus l’assisté à sa cérémonie de baptême qui devait avoir lieu ce dimanche mais qui s’est transformée en une véritable hécatombe

Une fois alertés, le commissaire du troisième arrondissement de la ville suivi du procureur de la république et du médecin chef de l’hôpital de district de DSCHANG a effectué une visite sur les lieux. Le docteur BOUTIN MAYAKA revient sur les causes d’un tel décès en révélant l’intoxication via le monoxide du carbone(CO).

faits divers 02
Ci-dessus le four qui a étouffé ces deux jeunes gens.

Un autre cas qui devrait être une sonnette d’alarme aux négligences qui pourraient engendrer d’autres pertes en vies humaines. Pour l’heure, les corps du garçon et celui de sa sœur ont été déposés à la morgue de l’hôpital de district de Dschang tantdis que sa maman qui partageait la même maison au moment du drame est hors danger.

faits divers 03

faits divers 04

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur