Me Syvain Souop

Le Barreau du Cameroun vient de perdre l’un de ses ténors. Il s’agit de Me Sylvain Souop, par ailleurs coordonateur du collectif des avocats de l’opposant Maurice Kamto.

Le juriste est mort ce jeudi matin au Centre universitaire de Yaoundé. Il a été victime d’un accident de la route samedi dernier à l'entrée de la ville de Bafoussam. Transporté de toute urgence à Yaoundé, Me Syvain Souap a finalement rangé sa robe. Le décès de ce membre du Conseil de l’Ordre a plongé la confrérie dans la consternation.

Me Jean De Dieu Momo, dit être « bouleversé ». « Sylvain était un ami qui savait respecter les usages et qui doit nous inspirer tous dans nos actions sociales comme politique », écrit le ministre délégué auprès du Minjustice

Voici son texte intégral

Oh mon Dieu! Je suis effondré par la nouvelle du décès de mon ami, frère et confrère Sylvain Souop, Avocat au Barreau du Cameroun et membre du Conseil de l’Ordre. Sylvain était aussi un membre respecté de notre forum restreint des Avocats Sans Frontières d’Afrique (ADASF)! J’adresse mes condoléances les plus attristées à sa famille, au Barreau du Cameroun, à tous ses nombreux amis ainsi qu’à la famille judiciaire si durement éprouvée.

Je garde de Sylvain le souvenir d’un brillant avocat qui a gardé les traditions et pour lequel le mot “confrère” signifiait exactement ce qu’il veut dire. Je suis bouleversé par cette mort subite et prématurée qui interroge l’homme sur le sens à donner à son existence. Mais je me console un tout petit peu à la pensée que de tous les bords sociaux ou politiques on respecte le très distingué Sylvain Souop aux allures aristocratiques et à la moustache toujours finement coupée.

J’adresse également à la famille politique sœur du MRC mes condoléances attristées et l’expression de ma compassion sincère.

Sylvain était un ami qui savait respecter les usages et qui doit nous inspirer tous dans nos actions sociales comme politique. S

ylvain a toujours été Un frère et Un confrère comme on n’en fait plus de nos jours. Jamais un mot déplacé n’est sorti de sa bouche. Sa courtoisie légendaire doit nous inspirer. Et pour cela je te dis MERCI Sylvain pour les Enseignements que ton caractère et ta courtoisie ont déteints sur nous. Et si nous déplorons son départ subit à la fleur de l’âge, sachons lui rendre un hommage appuyé en imitant les bonnes manières qui le caractérisent et qui ont marqué tous ceux comme moi qui avaient le privilège de le connaître, de le fréquenter et de l’aimer. Vas mon ami, vas mon frère et que ton âme repose en paix au milieu de ceux qui t’ont précédé dans l’au-delà!😭😭😭😭😭

Fo'o Dzakeutonpoug"

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur