S;E Paul Biya

500.000 emplois ont été créés au courant de l’année 2018 et les 500.000 autres en 2019.

Ce lundi 10 février 2020, le président Paul Biya a délivré son traditionnel message aux jeunes camerounais, à la veille de la célébration de la fête nationale de la jeunesse prévue le 11 février 2020.

Pour l’année 2020, le locataire d’Etoudi a axé une grande partie de son adresse autour des différentes problématiques liées à l’emploi et à l’éducation. Pour le président de la République, ces deux notions sont intrinsèquement liées. Car selon lui, ce sont des jeunes «ayant reçu une bonne éducation et une bonne formation qui auront naturellement les meilleures chances de se comporter en citoyens responsables et d’accéder à l’emplo

Cependant, comme il l’a lui-même reconnu, la situation de l’emploi et de l’éducation demeure préoccupante, malgré les efforts consentis par le gouvernement. «Il n’y a pas en effet, pour le moment, adéquation entre la demande et l’offre d’emploi… l’Etat et le ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle font tout ce qu’ils peuvent pour apporter des réponses. Le premier par ses recrutements dans la Fonction Publique et l’armée. Le second par la mise en œuvre de différents programmes d’aide à l’emploi. Mais il faut bien reconnaitre que ces efforts, même s’ils sont appréciables, ne sont pas de nature à régler un problème qui tient au fait que notre économie ne crée pas suffisamment d’emplois», reconnait-il.

Toutefois, malgré ce demi-aveu d’échec, l’homme du 6 novembre 1982 soutient que «selon les statistiques un peu plus de 500.000 emplois ont été créés l’an dernier dans le secteur moderne de notre économie».

Rappelons qu’en 2019, dans les mêmes circonstances, le président de la république avait affirmé que 500.000 emplois avaient été créés l’année précédente dans le cadre des projets d’infrastructures. «Notre taux de croissance étant à nouveau orienté à la hausse. Selon les prévisions, après 3,8% en 2018, il pourrait être de 4,4% en 2019 et de 4,7% en 2020… à côté de ces perspectives encourageantes pour le retour de la croissance, il convient de mentionner la part qui revient à la promotion de l’emploi assurée par le ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Plus de 500.000 emplois ont été créés en 2018 grâce aux grands chantiers en cours, aux projets agricoles, routiers et infrastructurels, ainsi qu’aux travaux menés par les collectivités territoriales décentralisées», avait-il annoncé.

 

Cameroun-Info.Net

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur