En séjour dans la capitale française dans le cadre d'une mission du groupe L'Anecdote qui vient de racheter TéléSud , Ernest Obama a été attaqué par un groupe d’activistes de la brigade anti-sardinards (BAS), conduit par leur commandant en chef , le nommé Calibri Calibro.

Dans une courté vidéo amateur devenue virale sur la toile, on peut voir l’ex directeur général de Vision 4, pourchassé par des activistes de BAS, au moment où il est en train de regagner un hôtel de Paris.

Ernest Obama va prendre la poudre d'escmapette, après avoir reçu  une poudre blanche sur les vêtements, tout comme son compagnon qui essaye d’opposer une résistance, avant de s’enfuir lui aussi par la suite.

La scène est commentée par une voie féminine, et on l’attend dire: «Le ‘‘sardinard’’ est localisé, il approche de son hôtel… les sardinards sont localisés…». Pendant ce temps, les agresseurs manacent: «C’est vous qui insultez les Camerounais, c’est vous…», reprochant à l’employé d’Amougou Belinga de s’attaquer aux camerounais qui ne soutiennent pas le régime en place au Cameroun.

Les réactions ont été très nombreuses pour dénoncer cette dérive haineuse. Le MRC a condamné la violence exercée contre le journaliste, condamnant également « l'extrémisme et les appels publics impunis de ce dernier à la haine sur la télévision vision4».

Cabral Libii a lui aussi publié, un message pour s’offusquer de cette ’attaque dont a été victime Obama « Attaque’’ contre Ernest Obama… La haine dans tous ses états… Non!», a-t-il écrit.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur