Pierre Joseph Fouda, directeur général de l'Hôpital Central de Yaoundé

Le Dr Pierre Joseph Fouda, directeur général de l'hôpital Central de Yaoundé, invite les patients à revenir se soigner.

La pandémie de coronavirus fait paniquer tout le monde. 50% des malades de l'hôpital Central de Yaoundé ont déserté à cause du Coronavirus, selon le directeur général de cet hôpital. Ils ont eu peur d'être contaminés par les patients du Covid-19, en isolement dans cette formation hospitalière.

En effet, ce n'est plus la grande affluence de malade à l'hôpital central de Yaoundé. L’on apprend que le rythme de travail du personnel ici est nettement en baisse. Pour cause, les malades de cette formation hospitalière ont déserté les lieux, par peur d'être contaminés par les patients infectés du Corov-19, qui sont pris en charge dans le même hôpital.

«Nous leur demandons de venir à l'hôpital. L'hôpital central leur appartient. Qu'ils ne pensent pas qu'ils seront contaminés par le Coronavirus. D'ailleurs la salle de l'hôpital n'est pas au sein de l'hôpital. Et même, quand on dit salle d'isolement ça veut dire qu'on ne peut pas contracter le virus. Les malades sont mis dans les conditions où ils ne peuvent pas être en contact avec l'extérieur. J'ai constaté que l'affluence a diminué de 50%. Faut pas que les gens restent à la maison sous prétexte que l'hôpital central a été désigné comme centre de prise en charge des malades Covid-19», a rassuré hier au journal de 20heures sur Canal 2, le Dr Pierre Joseph Fouda, directeur général de l'hôpital Central de Yaoundé.

 

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur