Madeleine Tchuente

Elle dit désormais attendre l’autorisation du ministère de santé publique pour actionner la production.

Décidément Madeleine Tchuente, n’en finit pas de vanter les mérites de la recherche camerounaise. Après avoir affirmé lors d'une conférence de presse à Yaoundé que le Coronavirus est transmis à l'Homme par les chauves-souris, elle annonce que le Cameroun à une capacité pour produire en une minute jusqu'à 5000 comprimés de Chloroquine. Une autre prouesse à mette à l’actif de son département ministériel, à savoir, la Recherche Scientifique et de l'innovation.

Madeleine Tchuente ne passe pas par quatre chemins pour soutenir que le ministère qu’elle dirige peut apporter des solutions à la grave crise sanitaire que traverse le Cameroun. Elle compte notamment sur les performances des chercheurs  que regorge le pays.

Le traitement du Coronavirus à base de la chloroquine est en ce moment en essais. Au Cameroun, le Ministre de la Santé Publique, Malachie Manaouda, l'a recommandé à titre curatif et non préventif, raison pour laquelle Madeleine Tchuente mobilise déjà son équipe pour la fabrication en quantité de ce médicament

« On va seulement relancer nos machines dès que nous aurons la matière première. On peut fabriquer 5000 par minute », se félicite-t-elle, indiquant au passage qu’on ne peut pas développer un pays avec l'import-export.

« Nous fabriquions la Chloroquine ici. On avait décidé qu'on ne donne plus la Nivaquine aux enfants, et on avait arrêté », ajoute la ministre lors d’interviewée accordée ce 2 avril à CRTV.

L’on apprend par ailleurs que nos confrères de Cameroun-Info.Net que  Madeleine Tchuente; a visité ce jeudi matin (2 avril 2020) le Centre de Recherche sur les Maladies Émergentes et Réémergences, une excroissance de l'Institut Médical et d'Etudes des Plantes Médicinales à Yaoundé, où les des scientifiques camerounais ont déjà la tête à la production de la chloroquine.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur