prof Jaques Fame Ndongo

Le ministre d'Etat, ministre de l'Enseignement Supérieur, par ailleurs secrétaire national à la communication du RDPC, le parti au pouvoir, soutient que Maurice Kamto «persiste dans la fantasmagorie».

Comme il fallait s’y attendre, le prof Jaques Fame Ndongo, dans un autre phamphet, a répondu à Maurice Kamto, leader du MRC, qui a servi un 2e ultimatum au président Paul Biya, pour lui demander de « montrer une preuve physique de ce que c’est bien lui qui est aux commandes de l’Etat». Faute de quoi, a prevenu d'un ton dur Maurice Kamto :« Nous nous trouverions dans l’obligation d’engager les procédures juridiques adéquates pour obtenir le constat, par les instances compétentes, de la vacance présidentielle». « je me réserve le droit d’appeler à de mesures plus radicales, a ajouté l’avocat-politicien.

Aussi, constatant la «défaillance» du Chef de l'Etat, Maurice Kamto a invité les Camerounais à s'auto-organiser afin de limiter la propagation du Coronavirus.

Une déclaration qui a une fois de plus  heurté la sensibilité du prof Jaques Fame Ndongo. «Le secrétaire national à la communication du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais constate avec stupéfaction que le président élu... du MRC persiste dans la fantasmagorie», s’est entonné d'entrée de jeu le membre du gouvernement.

Voici sa déclaration intégrale

Déclaration_Fame_Ndongo_1_cameroon-info-p-net_800xm9x.jpg

 

Déclaration_Fame_Ndongo_2_cameroon-info-p-net_800xm9x.jpg

 

Déclaration_Fame_Ndongo_3_cameroon-info-p-net_800xm9x.jpg

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur