Ashu Prinsley Ojong

Le magistrat municipal est tombé dans un guet-apens.

Selon plusieurs sources locales, le maire de Mamfé, localité chef-lieu du département de la Manyu, région du Sud-Ouest, a été tué ce dimanche 10 mai par des hommes armés se présentant comme des sécessionnistes repentis.

Agé à peine de 35ans, Ashu Prietley Ojong s’est rendu dans son village pour accueillir des combattants séparatistes qui souhaitaient déposer les armes. C’est une fois sur place qu’il aurait  été assassiné.

Le média d’Etat CRTV a confirmé cette information, en rappelant qu’Ashu Prinsley Ojong était l’un des plus jeunes maires que compte le Cameroun. Et il était très actif dans son terroir. samedi 8 mai 2020, apprend-on, il avait participé à une cérémonie de remise de kits dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur