Invité ce matin sur ABK radio, Sosthène Médard Lipot a remis au goût du jour le débat de « qui parle au nom du MRC ».

Le secrétaire national à la communication du MRC, Sosthène Médard Lipot, s’ est montré très gêné chaque fois quand le journaliste Luc Ngatcha a prononcé le nom Bibou Nissack.

Sosthène Médard Lipot d’entrée de jeu, va indiquer sans aucune précision, qu’il y a des gens au sein du MRC qui cherchent à piquer son poste. Tout porte donc à croire qu’il pointe Olivier Bibou Nissack, le porte-parole de Maurice Kamto, celui là qu’il a déjà accusé de parler clandestinement au nom du parti. « Ce gens ne connaissent rien du MRC, il parle seulement de Maurice Kamto du matin au soir »,a  lancé Sosthène Médard Lipot, présenté comme l’un des membres fondateurs du MRC.

L’expert en communication sociale dans son argumentaire, va clarifier son rôle, en précisant qu’il n’y a pas deux SENACOM au sein du MRC. Autrement dit, il est la seule personne habiletée selon les textes du parti, à faire des communications au nom du parti. N’en déplaise à ceux qui veulent lui arracher ce poste.

L’ancien journaliste à la CRTV  esquive volontairement de prononcer le nom de Bibou Nissack, et soutient qu’il est « communiquant formé» contrairement à celui là (Bibou Nissack) « Ne le comparez pas à moi s’il vous plait. Je suis un communicant formé et lui il ne l’ai pas», répond-il au journaliste sur les ondes de la radio privée .

Rappelons que Sosthène Médard Lipot s’est régulièrement attaqué et parfois publiquement à Olivier Bibou Nissack qui, de son avis, n’a pas de qualité pour parler au nom de cette formation politique.

Maurice Kamto, dans une mise au point à travers un communiqué, avait calmé les esprits, rappelant que  Olivier Bibou Nissack coordonne la communication de la coalition autour du leader du MRC.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur