Paul Atanga Nji Ministre de l’Administration Territoriale

Paul Biya a fait un discours radio télévisé d'une vingtaine de minutes hier soir pour invité les camerounais à l'union sacrée contre la pandémie de Covid-19.

« La première chose que je voudrais vous dire en ce jour est de ne pas céder à la panique, et de ne pas croire les fausses informations véhiculées par les réseaux sociaux », a dit le chef de l’Etat.

Dans le combat qui est le nôtre aujourd’hui, a-t-il poursuivit « le gouvernement s’emploiera à poursuivre la lutte contre toute instrumentalisation ou exploitation politique, économique ou sociale de cette tragédie », suffisant pour comprendre qu’il s’agit là d’un message clair adressé à Maurice Kamto, leader du MRC.

Autrement dit, le chef de l’Etat renforce ainsi les pouvoirs du Ministre de l’Administration Paul Atanga Nji pour tordre le définitivement le cou à l’opération « Survie-Cameroun ». Une initiative transpartisane, lancée par Maurice Kamto, dans le but d’endiguer la propagation du coronavirus.

 « Vous l’aurez compris, il nous faudra beaucoup d’efforts pour mener la lutte contre le Covid-19 qui peut devenir une menace à l’instabilité de nos États.», a ajouté le président Paul Biya.

Maurice Kamto, dans un discours diffusé, toujours à l'occasion de la fête nationale, a dénoncé la cacophonie au sommet de l'État, autour de la décision d'annuler les cérémonies du 20 mai. L'opposant qui se présente toujours comme le président élu du pays, s'est interrogé par ailleurs sur le sens à donner à l'unité nationale, quand dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest, « Les citoyens sont brutalisés, violentés et jetés en prison »

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur