L’homme politique qui a quitté il y a de cela 06 mois le Cameroun pour les États-Unis en quête des soins médicaux appropriés, vient d’accorder une interview à Mimi Mifo, l’ancienne journaliste d’Equinoxe aujourd’hui installé à Londres.

L’opposant charismatique a répondu pendant près d’une heure de temps aux questions de la journaliste sur plusieurs sujets, notamment le climat sociopolitique du Cameroun.

Le Chairman a  rappelé que le SDF reste le principal parti politique au Cameroun. Ni John Fru Ndi a par ailleurs regretté le fait qu’aujourd’hui certaines formations politiques se sont données pour mission de combattre le SDF, plutôt que de combattre le RDPC et Paul Biya.

A propos de la crise anglophone qui déchire depuis 4 ans les régions du Nord-Ouest et Sud-ouest, l’homme a réitéré que l’unique solution reste un vrai dialogue inclusif en interne, car une médiation internationale prendra plus du temps pendant que les gens continueront de mourir.

Voici l’intégralité de l’interview

 

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur