Manaouda Malachie

Le ministre de la Santé Publique soutient qu’il ne peut pas refuser un don en matériel fait par l’opposant Maurice Kamto dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Pour contribuer à la riposte contre la pandémie, Maurice Kamto, souhaitait faire don de 10 000 masques barrières, 6 800 masques chirurgicaux et 950 tests de dépistage du Covid-19 à travers son initiative « Suivie Cameroun », mais le ministre de la Santé Publique avait refusé de recevoir le don, renvoyant le leader du MRC dans les services du Ministre de l’Administration Territoriale.

«J’ai l’honneur, conformément aux dispositions juridiques relatives à l’appel à générosité publique, et celles portant sur la liberté d’association au Cameroun, de vous inviter à bien vouloir prendre attache avec le Ministre de l’Administration Territoriale, en vue de la mise à contribution de votre don au profit du gouvernement dans la lutte contre le COVID-19 », avait indiqué dans une note le patron de la Santé Publique.

Rétropédalage ?

Invité ce matin de l’émission Tour Horizon (Vision 4), le Ministre de la Santé Publique a bien voulu remettre les choses au clair. Manaouda Malachie précise qu’il n’a jamais refusé les dons venant de Maurice Kamto, mais plutôt les dons venant d’une association non reconnue.

«Je tiens encore à rappeler ici, le MRC n’est jamais venu avec un don me voir, le MRC ne m’a jamais saisi, il ya eu une association qui est allée dans des procédures compliquées, le MRC n’est jamais venu avec un don», a insisté Malachie Manaouda.

« Le MRC est reconnu au Cameroun, nous savons où se trouve son siège et nous savons qui est son leader, donc on ne peut pas refuser la contribution d’un camerounais», a poursuivi le membre du gouvernement. Ceci avant de conclure : « A la sortie de ce studio, si le président Kamto vient avec un don, je vais le réceptionner devant vos cameras ».

Pour rappel, depuis le lancement par Maurice Kamto de « Survie Cameroun Survival Initiative », le ministre de l’Administration Paul Atanga Nji, n’a cessé d’évoquer une opération illégale. Le super chef de terre avait d’ailleurs enjoint les banques, les opérateurs MTN et Orange, de clôturer immédiatement les compte ouvert pour collecter des fonds.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur