L’activiste qui a récemment tenté de s’immoler devant l’Assemblée Nationale française, vient de faire un direct Facebook où il accuse le Pr Franklin Nyamsi d’avoir voulu prendre la place de Maurice au sein de la diaspora camerounaise.

Les résistants camerounais de la diaspora ne s’accordent plus du tout. Calibri Calibro vient de lever un pan de voile de la pomme de discorde qui l’oppose désormais à certains combattants de la diaspora, tous des virulents opposants au régime de Paul Biya, comme Franflin Nyamsi, le Professeur agrégé de philosophie.

Calibri Calibro, de son vrai nom Abdoulaye Thiam, accuse notamment le Pr Franflin Nyamsi, d’avoir voulu prendre la place de Maurice Kamto, en formant un gouvernement de transition qui devait être piloté depuis l’occident.

L’activiste qui affirme avoir été approché pour appartenir à ce gouvernement de transition explique par ailleurs que le Pr Franflin Nyamsi préparait ce coup exactement le moment où Maurice Kamto et les autres cadres du MRC étaient tous incarcérés à Kondengui.

« J’’ai décliné cette offre, et je l’ai complètement rejeté », jure celui qu’on présente comme le père fondateur de la Brigade anti-sardinards(BAS)

De quoi s’agissait-il exactement ?

Calibri Calibro soutient que le Pr Franflin Nyamsi, croyant voir Maurice Kamto périr en prison, avait donc initié une action, qui visait à le positionner dans la diaspora comme étant le seul et unique interlocuteur camerounais vis-à-vis des institutions internationales. « Ce gouvernement de transition allait être adoubé aux Nations Unis », balance celui qui dit avoir été consulté pour être nommé consul général du Cameroun à Marseille dans ce gouvernement dit de transition.

«Je n’ai pas accepté ce gouvernement de transition, c’était mon droit le plus absolu de dénoncer », confie ce jeune homme qui quittait le Cameroun en 2016, destination Europe en passant par le dessert.

Son message à Maurce Kamto, leader du MRC

« Président élu Maurice Kamto, ce qui se passe aujourd’hui dans la diaspora n’est pas très loin de ce qui va se passer autour de vous…le Pr Franklin Nyamsi va détruire cette diaspora et va vous détruire vous-même », fulmine Calibro. Ensuite, il poursuit : « Ce monsieur a voulu prendre votre place, je le dis et je sais très bien de quoi je parle. Je vais publier un extrait des preuves de toutes mes déclarations ».

« Il (Franflin Nyamsi) n’a jamais été pour la casse des ambassades, mais aujourd’hui c’est lui qui veut coiffer  toute la diaspora », ajoute-il.

Le message à Franflin Nyamssi

«Si vous voulez diriger la diaspora, allez-y, mais laissez moi dans mon couloir, je suis un activiste. Mon couloir ce sont des actions, je ne suis pas intellectuel, je ne suis jamais allé à l’école, mon niveau c’est la SIL. Comment pouvez-vous, professeur de votre état, vouloir détruire toute cette révolution, l’espoir du peuple camerounais. Vous avez monté contre moi les gens comme les Martin Tadjo »;

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur